Le château au XXème siècle

A la mort du comte de Paris en 1894, le château d’Eu revient à son fils le duc d’Orléans. Ce dernier vend le château à son cousin Gaston d’Orléans (1842- 1922), comte d’Eu et petit-fils du roi Louis-Philippe. Il s’installe à Eu où il passe l’essentiel des dix-sept dernières années de sa vie, après la proclamation de la république au Brésil en 1889 et l’exil de la famille impériale dont est issue sa femme Isabelle. Le comte d’Eu restaure alors le château suite à l’incendie de 1902. Son fils aîné, Pedro d’Alcantara, et sa famille vivent dans l’aile des ministres, avant de rejoindre le château à la mort du comte et de la comtesse d’Eu.

 

Les acteurs du chantier

  • SANTOS | Château d’Eu. 29 juillet 1912
    Carte postale | 1912 | Don de maître GRANDSERT, 1982.7.1
Image of

Assis, le comte et la comtesse d’Eu posent avec leurs trois fils, restés debout, et leurs petits-enfants. En partant de la gauche, leur aîné Pierre est accompagné de son épouse, Elizabeth de Dobrzensky de Dobrezenicz, portant dans ses bras sa fille, Isabelle, future comtesse de Paris. Puis, viennent Louis et Antoine. La femme du premier, Marie-Pie, assise, est entourée de ses enfants, Pierre-Henri et Louis.

 

Quelques objets de la période

  • EPAMINONDAS & KRAUSS | Hommage brésilien à la princesse impériale
    29 juillet 1889 | Fonds ancien, 1972.677

    La Loi d’or abolit l’esclavage au Brésil. La princesse impériale Isabelle de Bragance, l’épouse du comte d’Eu, est à l’initiative de cette loi, signée durant sa troisième et dernière régence survenue lors d’un voyage de son père Pedro II, l’Empereur du Brésil. Cette loi lui donne le surnom d’ « Isabelle la Rédemptrice ».
    Pour la récompenser de cette action, le pape Léon XIII lui envoie une rose d’or, l’équivalent aujourd’hui du prix Nobel de la Paix. Cette loi amène par la suite la chute de l’Empire brésilien. Isabelle et sa famille partiront alors vers l’Europe où leur voyage les mènera jusqu’à Eu.

  • L. HARANG | Château d’Eu, façade Est
    Photographie | Après 1902 | Don d’Isabelle d’ORLEANS-BRAGANCE, comtesse de Paris, 1979.42.2

    Le 11 novembre 1902, le château est détruit par un incendie parti d’une cheminée. C’est donc une ruine que le comte et la comtesse d’Eu décident de reconstruire.

  • Château d’Eu, projet Salle à manger
    Dessin | 1924 | Fonds ancien, 1972.2105

    Ce dessin fait partie d’un ensemble dont certains plans sont datés de 1924. On peut supposer qu’il s’agit d’un projet demandé par Pierre d’Orléans-Bragance, prince d’Alcantara. Celui-ci, en effet, emménage dans le château après la mort de ses parents, le comte et la comtesse d’Eu.

  • Château d’Eu, Salon noir
    Carte postale | Vers 1905 | Achat de la Ville d’Eu, 1979.39.6

    Une partie du château n’est pas touchée par l’incendie. L’une des pièces sauvegardées, le salon noir, est ici photographiée avec de nombreux souvenirs du Brésil, notamment le portrait en pied de l’Empereur Pedro II, père de la comtesse d’Eu.

  • Chaise chauffeuse
    Fin XIXe s. | Fonds ancien, 1972.458.1

    Ce siège est arrivé du Brésil avec le comte et la comtesse d’Eu. Le sommet de son dossier est marqué des initiales des époux, G pour Gaston, et I pour Isabelle.