Le duc de Penthièvre présentant les cercueils des princes de sa famille à l’église collégiale de Dreux en novembre 1783

Nicolas Gosse  Le duc de Penthièvre présentant les cercueils des princes de sa famille à l’église collégiale de Dreux en novembre 1783 Huile sur toile  1836  Achat de la ville d’Eu, avec l’aide de l’Association des Amis du Musée Louis-Philippe (Fondation Geneviève Get), et du FRAM Haute-Normandie.
Nicolas Gosse Le duc de Penthièvre présentant les cercueils des princes de sa famille à l’église collégiale de Dreux en novembre 1783 Huile sur toile 1836 Achat de la ville d’Eu, avec l’aide de l’Association des Amis du Musée Louis-Philippe (Fondation Geneviève Get), et du FRAM Haute-Normandie.

Petit-fils de Louis XIV et de la marquise de Montespan, Louis-Jean-Marie de Bourbon (1725-1793), duc de Penthièvre, devient comte d’Eu en 1775. Sa fortune immobilière et financière est alors la plus grosse de France. Suite à la vente de son domaine de Rambouillet à Louis XVI, il exhume les cendres de sa famille pour les transporter à l’église collégiale Saint-Etienne de Dreux. Ce geste de piété inspirera à ses descendants la construction, dans la même ville, de la Chapelle Royale.
Tourné vers la vie contemplative, aimé du peuple, le duc de Penthièvre était tout particulièrement célébré dans l’escalier d’honneur du château, grâce à cette grande toile commandée par son petit-fils, Louis-Philippe.
Ce tableau est actuellement en cours de restauration avec l’aide de l’Association des Amis du Musée, de la Fondation du Patrimoine ainsi que de l’Etat et d’une souscription publique.